À propos

Il était une fois, un amérindien qui avait vu le jour dans les rues de Caracas au Vénézuela. Élevé à la française et à l’allemande, il fit toutes ces premières armes ici en France. Ecole primaire, secondaire dans le nord à Paris; et école de la vie dans le sud du côté de La Ciotat.
L’amérindien grandit, évolua, se développa au sein d’une famille cinéphile avant tout. Un clan ou la photographie et la littérature avait toute leur place. Deux arts majeurs qui ensemble donnent la magie du cinéma (Art en mouvement). Au milieu des livres et bobines de film, jusqu’à l’ebook et carte mémoire il se forgea.

Parcourir le monde fut depuis toujours une de ces raisons de vivre. De l’Amérique du Nord, à l’Afrique en passant par l’Asie. Curieux de s’en mettre plein les yeux. Curieux du monde et des cultures qui nous entourent. Profond humaniste, plus heureux à l’autre bout du monde, que dans sa propre demeure. Un hyper actif, un hyper sensible dont la jeunesse ne fut pas simple et de tout repos tous les jours.
Grandir métisse dans un univers de blanc… Dans un monde différent où il avait l’impression parfois d’être « black » à l’extérieur et « blanc » à l’intérieur. Éternellement, entre de camps. Difficile alors de trouver sa place, et de faire sa route quand tout autour de soi doit être combattu, défié et dépassé. Gagner la connaissance. Gagner la reconnaissance.
Puis, sortir un jour de son silence, d’une timidité maladive qui l’empêcha de se révéler à lui-même si longtemps. Jusqu’au jour où il se sentit suffisamment armé. Prêt à mener sa quête. Partir à l’aventure des Mots, des Images, des Musiques. Explorer les émotions, les couchés de soleil; la vie animale, la vie végétale.

Contempler les âmes, observer les humains. Cependant sans jamais vraiment se sentir parmi eux. Ce caraïbéen-là n’a jamais cherché à être différent. Bien au contraire… Une partie de sa vie fut une course pour atteindre une vie « normale ». Du moins, se sentir un peu comme les autres. Appartenir à ce monde. Se sentir utile dans ce monde. Se sentir utile -pour- ce monde. Monde étrange et passionnant, dans lequel grandit aujourd’hui sa propre chair. Il veille au grain, il avance encore. D’expériences heureuses en douloureuses; et en apprend chaque jour un peu plus.

Et puis un beau matin vint l’envie soudaine. Un désir de rassembler les notes, les carnets; les papiers, les feuilles, les dossiers, tous les Mots et de les partager. Notre amérindien de service, est resté si longtemps enfermé en lui-même. Malgré une vie pourtant bien vivante. Avec toujours son abri, des livres, ses notes et ses photos.
Un jour arrive cet instant, où de l’ombre on cherche la lumière : Exister. Voilà le rôle premier de ce blog. Donner vie aux mots. Des mots qui parleront à d’autres comme ils lui ont parlé à lui. Partager l’émotion qu’il a ressenti. Écrire tout haut, ce qu’il voit, entend ou ressent tout bas.